Il y a quelques jours lors d’une petite escapade nous avons découvert “un coin sympa” au-delà de Pruntrut (Porrentruy en français) et Saint-Ursanne: Vendlincourt. Petite localité accueillante même pour les cigognes, située à quelques kilo-mètres seulement des limites confédérales. La spécialité du restaurant de la Gare : le cordon bleu, de porc, décliné de façon originale, fromage de chèvre, oignons, entre autres.

L’origine culinaire est plurielle et peu documentée : Sous Louis XV, on disait en parlant d’un excellent et fastueux dîner : “C’est un repas digne des Cordons Bleus1“. Différents indices fondés passent aussi par Henri Paul Pellaprat et la Co-fondation de l’école de cuisine “Le Cordon Bleu2 “. Un autre cordon bleu, payé moins de Frs 10.- à l’époque m’a en revanche laissé un souvenir mitigé. Juger plutôt de mon étonnement en découpant ledit “cordon bleu” doré et pané à souhait de ne découvrir qu’une tranche de jambon pliée en deux avec un peu de fromage à l’intérieur. 

  1.  Une allusion au large ruban bleu qui servait d’insigne aux cent chevaliers de l’Ordre du Saint- Esprit créé 2 siècles plus tôt.
  2.  Il y officia en tant que professeur, et eut notamment, Curnonsky et Raymond Oliver comme élèves.


Nos partenaires